La Marmotte version 2008

Publié le par David

Le col du glandon

 

Le départ est rapide comme chaque année pour rejoindre Allemont et le pont sur l’eau Dolle qui marque le début de l’ascension du Col du Glandon.

 

Les premières rampes ne sont pas abordées pas aussi vite que je m’attendais mais bon je savais que cela ne durera pas.

 

Après une première accélération de Dekker avec un braquet énorme, cela fait un peu du ménage derrière et on se retrouve une petite 20ène. Les jambes sont dures et je suis limite, il ne faut pas que cela monte plus vite. Après la première petite descente je suis toujours pas trop mal mais sa accélère un peu devant après la seconde descente et je lâche quelques longueurs.

 

Il reste pourtant encore 10km jusqu’au sommet… je me retrouve avec un étranger et on se relie et l’écart stagne avec la tête, ils ne montent pas bien plus vite en fait. A 1km du sommet on est sur le point de rentrer mais à ce moment là les italiens mettent les chevaux en route et font pour faire la descente à bloc.

 

Dans la descente je rattrape des coureurs dont Hidemma qui descend vraiment doucement (suite à sa clavicule cassée) et un peu plus bas Mikaël (Gallego). Dans la vallée tout le monde prend ses relais, ça va. Nous somme à 2’ de la tête (italiens et hollandais) et à 1’ environ d’un groupe « de français »principalement avec Olivier, Patrick, Nicolas Prin et Michel Roux.

 

Après la longue descente j’ai une douleur derrière le genou droit qui se réveille. C’est très gênant et je me pose beaucoup de questions quand à la suite de la course.

 

 

Télégraphe

 

Dans le télégraphe ça va un peu mieux bizarrement. Avec Mikaël on se relaye et on imprime un bon tempo, et pas grand monde veut prendre des relais.

Nous sommes à 2min du groupe de ce qui reste du groupe de devant.

 

Galibier

 

Dans la descente la douleur revient. A Valloire dès le pied je ne laisse pas de temps mort et j’accélère un peu.

2 étrangers partent et je me retrouve avec Mikaël. 3km avant Plan Lachat on rejoint les 2 et on a en point de mire Olivier et Patrick. On reste toujours sur le même rythme.

 

La fin du Galibier est terrible mais au combien magnifique.

 

Olivier devant s’échappe et je reviens sur Mikaël dans les premières épingles de la descente. Au Lautaret on est à 50-100mètres d’un beau groupe avec Olivier qui a attendu. Mika me prend un relais, je lui prends, et je me retourne et plus personne ; je saurai un peu plus tard qu’il à crampé. Je fais tous pour rentrer sur le groupe de devant, je sais que sinon ça va être galère.

 

Mais je n’y arriverai pas et j’arrête mes efforts à la Grave ou je suis stoppé par des embouteillages…

J’attend, j’attend je m’alimente et récupère en espérant retrouver quelqu’un dans la descente.

 

Un anglais me récupère dans les tunnels et il roule bien. On se relaye jusqu’au pied de l’alpe

 

On a 2minutes de retard sur le groupe de devant.

 

L’Alpe

 

Au pied, la transition est très difficile et je ne suis pas bien du tout. Après la Garde je commence un peu à retrouver un second souffle.

Avec les encouragements de ma famille et des cycles Pinsello je me donne à fond sans compter ce qui reste. Je reviens sur Patrick à mi pente et sur Berard un coureur d’ag2r dans les 3 derniers kms. J’ai encore de la réserve et j’ai en point de mire Olivier et Pierre Chevalier mais je ne reviendrais pas, il reste trop peu de kilomètres. 55’10 pour monter l’alpe, c’est 6minutes de mieux qu l’an passé.

 

Un merci à Mikaël, avec qui j’ai passé de bons moments dans le Galibier, dommage qu’il ai crampé dans le Lautaret à la jonction.

 

Je finis en 6h21 à la 14ème place et 5ème de ma caté18-29.

 

Malgré une douleur au genou qui m’a fait plusieurs fois penser à bâcher, je me re motivais car c’était pour moi un objectif.

 

Je pense que j’avais un peu mieux dans les jambes mais bon c’est comme ça et cela me met en confiance sur la possibilité de faire encore mieux l’an prochain.

 

Lieu

Temps Intermédiaire

Temps Total

Col du Glandon

1h27’50

1h27’50

St Michel de Maurienne

1h03’40

2h32

Col du Télégraphe

37’50’’

3h09’55 

Valloire

6’59’

3h16’’55

Col du Galibier

1h05’50’’

4h22’’45

Bourg d’oisans

1h02’40’’

5h25’24

Alpe d’Huez

55’30’’

6h21



Merci a Geoffrey pour les photos et les encouragements : http://s315.photobucket.com/albums/ll464/aiglon38/

Publié dans Résultats Courses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Super tempsSuper progressionSuper ascension de l'AlpeBravo graine de champion !
Répondre
H
Féliciation David,tu as eu une progression réellement impressionante au cours du mois de juin, et surtout en comparaison à l'an dernier.Nul doute qu'il faudra compter sur toi les années à venir. En attendant il devrait y avoir quelques épreuves bien pentues au calendrier qui devraient te convenir.Bonne continuationHugues
Répondre